Banking & Finance

FIDA, GDPR, PSD2, PSD3: banks must speed up the opening up of their information systems

FIDA, GDPR, PSD2, PSD3: banks must speed up the opening up of their information systems

The financial industry is undergoing significant regulatory changes with the introduction of FIDA, GDPR, PSD2, and PSD3. These regulations aim to improve the security and accessibility of financial data for consumers and businesses.

Here’s a brief overview of these regulations and what they mean for banks – and why they also represent an opportunity for innovation and growth.

Understanding FIDA, GDPR, PSD2, and PSD3

The FIDA (Financial Data Access) directive proposes a new framework for accessing financial data. It will allow consumers and businesses to authorize third parties to access their financial data held by financial institutions. All financial products will be affected by this legislative proposal.

Find a more in-depth overview of FIDA in this Deloitte article.

GDPR (General Data Protection Regulation) is a European regulation that aims to strengthen the protection of personal data of EU citizens. Banks must comply with this regulation by implementing appropriate security measures to protect their customers’ data.

PSD2 (Second Payment Services Directive) introduced open banking, allowing third-party payment service providers to access customer accounts and transaction data. Banks must provide secure access to this data and ensure the confidentiality and security of their customers’ personal information.

The PSD3 directive is the next evolution of payment services regulation. It aims to eliminate differences in the implementation of the directive and strengthen the correct application of the law. PSD3 should improve the playing field between EU countries for payment service providers.

PSD3 and open banking: What to expect from the new European directive

What should banks do to be ready for FIDA, GDPR, PSD2, and PSD3?

To prepare for these changes, banks must implement robust security measures to protect their customers’ data, ensure compliance with current regulations, and implement new requirements introduced by these directives.

They must also ensure that their technological infrastructure is suitable for supporting these new regulations.

Opening up information systems via APIs offers several advantages for banks:

  1. Innovation and competitiveness: Opening up information systems enables banks to collaborate with fintechs and other players in the financial sector to develop innovative new products and services. This fosters competition and stimulates innovation in the sector.
  2. Improved customer experience: Access to financial data via APIs enables banks to provide a more personalized and transparent customer experience. Customers can share their data with third-party applications to benefit from financial services more tailored to their needs.
  3. Enhanced security : APIs enable banks to control access to financial data and establish strict security protocols to protect sensitive customer information.
  4. Regulatory compliance: Opening up information systems via APIs enables banks to comply with regulations such as PSD2 and PSD3, which require secure access to financial data.

In the following video, my colleague Laurent Van Huffel, Senior VP of Financial Services and Open Banking for North America at Axway, looks at some of the valuable use cases for open banking and how financial services providers can define success with it.

 

 

Opening up their information systems via APIs will require significant investment in technology and resources. Banks must ensure that they have adequate resources to support this transition and that they are prepared for any potential security risks associated with opening up their systems.

Engage with a trusted partner to open up securely

For 25 years, Axway has been the privileged partner of banks when it comes to opening up their information systems. Security is at the heart of our products (EAL4+) and every day, major banks trust us to transfer over 50 billion euros.

Learn more about why 60% of the world’s largest banks trust Axway

In conclusion, while these regulatory changes may pose challenges for banks, they also present opportunities for innovation and growth.

By embracing these changes, banks can improve their services, increase customer satisfaction, and stay ahead of the competition. And they need to use secure, open tools such as Amplify Marketplace.

Read more about how open banking is a goldmine of actionable intelligence for banks willing to open up.

Version française

FIDA, GDPR, PSD2, PSD3 : les banques doivent accélérer l’ouverture de leurs systèmes d’information

Les banques sont confrontées à une série de réglementations clés, notamment FIDA, RGPD, DSP2 et DSP3, qui les obligent à accélérer l’ouverture de leurs systèmes d’information. Ces réglementations visent à améliorer la sécurité et l’accessibilité des données financières pour les consommateurs et les entreprises.

Voici un bref aperçu de ces réglementations et de ce qu’elles signifient pour les banques – et pourquoi elles représentent également une opportunité d’innovation et de croissance.

FIDA, RGPD, DSP2, et DSP3 : définitions

La directive FIDA (Financial Data Access) propose un nouveau cadre d’accès aux données financières. Elle permettra aux consommateurs et aux entreprises d’autoriser des tiers à accéder à leurs données financières détenues par des institutions financières. Tous les produits financiers seront concernés par cette proposition législative.

Retrouvez un point de vue plus approfondi sur FIDA ici.

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est une réglementation européenne qui vise à renforcer la protection des données personnelles des citoyens de l’UE. Les banques doivent se conformer à cette réglementation en mettant en place des mesures de sécurité appropriées pour protéger les données de leurs clients.

La directive DSP2 (Directive des Services de Paiement 2) a introduit l’Open Banking, permettant aux prestataires de services de paiement tiers d’accéder aux comptes clients et aux données sur les transactions. Les banques doivent fournir un accès sécurisé à ces données et garantir la confidentialité et la sécurité des informations personnelles de leurs clients.

La directive DSP3 est la prochaine évolution de la réglementation sur les services de paiement. Elle vise à éliminer les différences dans la mise en œuvre de la directive et à renforcer l’application correcte de la loi. La DSP3 devrait améliorer les règles du jeu entre les pays de l’Union européenne pour les prestataires de services de paiement.

DSP3 et open banking : Que peut-on attendre de la nouvelle directive européenne ?

Comment les banques peuvent-elles se préparer pour FIDA, RGPD, DSP2 et DSP3 ?

Pour se conformer à ces réglementations, les banques doivent accélérer l’ouverture de leurs systèmes d’information via des interfaces de programmation d’applications (API). Cela permettra aux tiers autorisés d’accéder aux données financières des clients, tout en garantissant la sécurité et la confidentialité des informations.

Il est encourageant de voir que, selon notre dernier baromètre, 80% des grandes entreprises interrogées ont ouvert leur SI via les APIs (découvrez l’infographie Marketplace : Stratégie d’exposition et gouvernance des API pour en savoir plus).

L’ouverture des systèmes d’information via des API présente plusieurs avantages pour les banques en particulier :

  1. Innovation et compétitivité : L’ouverture des systèmes d’information permet aux banques de collaborer avec des fintechs et d’autres acteurs du secteur financier pour développer de nouveaux produits et services innovants. Cela favorise la concurrence et stimule l’innovation dans le secteur.
  2. Expérience client améliorée : L’accès aux données financières via des API permet aux banques de fournir une expérience client plus personnalisée et transparente. Les clients peuvent partager leurs données avec des applications tierces pour bénéficier de services financiers plus adaptés à leurs besoins.
  3. Sécurité renforcée : Les API permettent aux banques de contrôler l’accès aux données financières et d’établir des protocoles de sécurité stricts pour protéger les informations sensibles des clients.
  4. Conformité réglementaire : L’ouverture des systèmes d’information via des API permet aux banques de se conformer aux réglementations telles que DSP2 et DSP3, qui exigent un accès sécurisé aux données financières.

Cependant, l’ouverture des systèmes d’information via des API présente également certains défis pour les banques.

Elles doivent mettre en place une infrastructure technologique robuste pour prendre en charge les API, garantir la sécurité des données et respecter les exigences réglementaires.

De plus, elles doivent établir des partenariats solides avec des fournisseurs de services technologiques pour assurer une intégration fluide entre leurs systèmes internes et les applications tierces.

S’engager avec un partenaire de confiance pour une ouverture en toute sécurité

Depuis 25 ans, Axway est le partenaire privilégié des banques pour l’ouverture de leur système d’information. La sécurité est au cœur de nos produits (EAL4+) et chaque jour, de grandes banques nous font confiance pour transférer plus de 50 milliards d’euros.

60% des plus grandes banques du monde font confiance à Axway. En savoir plus.

En conclusion, les banques sont confrontées à une pression croissante pour accélérer l’ouverture de leurs systèmes d’information afin de se conformer aux réglementations telles que FIDA, GDRP, DSP2 et DSP3.

Bien que cela présente certains défis, cela offre également des opportunités d’innovation et de croissance.

En adoptant une approche proactive, les banques peuvent améliorer leur compétitivité, offrir une meilleure expérience client et rester à la pointe du secteur financier.

Encore faut-il qu’elles utilisent des outils sécurisés et ouverts sur son écosystème, comme Amplify Marketplace.

Téléchargez l’infographie Marketplace : Stratégie d’exposition et gouvernance des API.